Conférence sur le Matrimoine à l’Université de Poitiers

Conférence sur le Matrimoine par Aurore Evain & lecture-performance en musique

Dans le cadre de la programmation ELLE(S) VISIBLE(S) des 16 et 17 mars 2017 , organisée par EXIT, ELIGe , le collectif HF, l’université de Poitiers et le PLAN B.

16 mars 2017

Notre héritage culturel est constitué de notre Patrimoine (ce qui vient des pères) et de notre Matrimoine (ce qui vient des mères). En réhabilitant la notion de matrimoine, le mot comme les femmes qui le composent, nous nous réapproprions l’héritage culturel qu’on nous vole : nous retrouvons dans la chambre de notre culture une autre bibliothèque, celle des compositrices, des conteuses, des clownesses, des plasticiennes…
Parler du Matrimoine, c’est revaloriser l’image des créatrices qui ont construit notre Histoire. Comédienne, autrice, metteuse en scène et historienne de théâtre, Aurore Evain contribue à travers ses actions culturelles et artistiques à la redécouverte du matrimoine et des créatrices passées.

La Conférence sera précédée par :
Le Cri de Paris | lecture-performance
avec Sandrine Petit, Margot Le Thieq, Anne Morel et Gérard Gourdot
De juillet à septembre 1924, la revue Le Cri de Paris lance une enquête « Pourquoi y a-t-il si peu de femmes auteurs dramatiques ? ».

La clôture se fera en musique avec Pascale Berthomier au violoncelle et lectures théâtrales et slam avec les étudiant-e-s de l’université de Poitiers sous la direction d’Anne Morel.

« Les actrices ne furent pas de tout temps les bienvenues sur la scène de nos théâtres. Leur apparition, entre le XVIe et le XVIIe siècles, suscita de vives polémiques. À la même époque, les premières autrices professionnelles partirent à l’assaut de l’écriture théâtrale, genre « mâle » par excellence, pour accéder à la parole publique, et à l’espace social, artistique et politique que constituait la scène de l’Ancien Régime.
Comment ces Amazones des lettres disparurent de notre mémoire, au point d’y perdre jusqu’à leur qualificatif d’ « autrice » ? Et aujourd’hui, qu’en est-il ? La redécouverte de ces devancières n’a-t-elle pas un rôle à jouer dans la quête de visibilité des créatrices d’aujourd’hui ? Leur histoire n’est-elle pas un puissant outil de légitimité ? A la cohorte des comédiennes, muses et héroïnes littéraires qui peuplent l’histoire du théâtre, il est désormais temps d’y adjoindre les autrices. Avec elles, résonnent un irréductible féminine, « autrice », auquel on a longtemps fait la guerre, mais qui résiste au fil des siècles…” Aurore Evain

+ ATELIER du 23 Février 2017 // 14h 17h Amphi Lettre de l’université de Poitiers
En préparation de l’accompagnement de la Conférence Matrimoine du 16 mars,Anne MOREL metteuse en scène de la Compagnie Sans titre et autrice, propose aux étudiant.e.s un atelier de découverte de textes d’autrices de théâtre inconnu.e.s et d’écriture et mise en voix slam. Les textes découverts et écrit seront mis en musique le 16 mars par les étudiant.e.s accompagné.e.s par la violoncelliste Pascale Berthomier.

Infos et réservations:
Stéphane Bikialo, Vice-président université citoyenne et à l’égalité femmes hommes de l’université de Poitiers.
stephane.bikialo@univ-poitiers.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s