Trois couleurs

Critique d’Etienne Rouillon sur le blog MK2, juillet 2009

À propos de Renaud et Armide, de Cocteau

Rôle d’Oriane – Assistanat à la mise en scène de Jean-Louis Bihoreau

« Un Cocteau caméléon et insaisissable. Renaud et Armide éclaire le vagabondage d’un couple onirique dans un jardin, objet-fée des fantasmes de deux puissances, l’une divine l’autre mortelle, toutes deux immatures. Les chemins de traverse de cette pérégrination tant épique qu’initiatique, s’ouvrent sous le masque de la dissimulation, à l’ombre des mensonges et promesses. Pendant masculin de cet habile quatuor tout en clair-obscur, les deux acteurs Antoine Berry Roger et Ivan Cori opposent avec brio la maturité des corps d’homme au verbe tous azimuts de l’enfant. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s